Garçons aux cheveux longs


 

"J'ai deux garçons. On me dit souvent qu'elles sont mignonnes.

Cherchez l'erreur !"

Nous sommes en 2021 mais qu'on se le dise les stéréotypes ont la vie dure !

Mes garçons ont les cheveux longs. Et visiblement dans la conscience collective, un enfant aux cheveux long est une fille. Peu importe l'ensemble, l'attitude, le visage ou même l'habillement (oui tant qu'à être dans les stéréotypes), les personnes n'ont même pas le doute.


Apparemment, il faut attendre d'être un homme adulte pour porter les cheveux longs. A 30 ans on les trouve sexy et virils mais à 9 ils ressemblent à des filles.


Ouvrez bien les yeux car je reprends toute personne faisant erreur : C'EST UN GARCON.

A cette phrase les gens se sentent souvent mal à l'aise et se justifient. Mais moi je suis contente de les voir se reprendre et je me dis que ça fait une personne de plus qui va ouvrir son esprit (ou pas).


La meilleure (ou la pire) des anecdotes: une serveuse que je venais de reprendre dans un restaurant m'a répondu : « Mais vous êtes sûre ? »

Vraiment ?? Est ce que je suis sûre d'avoir mis au monde deux garçons ?? Oui Madame !!

La bêtise des gens n'a pas de limite !


Je peux comprendre que certaines personnes se trompent, on le fait tous. Mais le côté systématique prouve qu'encore aujourd'hui tout ce qui est genré est la norme.

Malgré les erreurs régulières, mes fils n'ont jamais voulu couper leurs cheveux courts. Je suis assez fière de ça (ouais je m'la pète un peu sur ce coup là), ils s'assument comme ils sont et ne se laissent pas influencer par tout ça.

En revanche ils refusent toujours que je les coiffe, ils ne veulent pas avoir les cheveux attachés par peur de la moquerie. (On parle souvent de la tolérance sans faille des enfants mais en pratique ils sont déjà bien formatés par la grande « ouverture » de leurs parents et les cours d'école sont parfois très cruelles).

Mes fils le savent, ils sont libres. Dès qu'ils souhaiterons avoir une coupe de cheveux différentes ou bien se raser la tête, c'est ce que l'on fera.


En plus des erreurs des inconnus il faut aussi composer avec les remarques de l'entourage. (Toi même tu sais!)

Aujourd'hui, mon grand garçon a 9 ans, tout le monde est donc habitué et d'ailleurs tout le monde serait assez choqué de le voir les cheveux courts. Mais quand même, de temps en temps certains se sentent obligés de faire des commentaires.

Exemple : « ça lui va bien (= je suis tolérant et ouvert) mais quand même tu devrais lui raccourcir » (= ah ben en fait non !) ou bien « non mais c'est pour lui, il n'y voit rien ».

# garde tes conseils

En toute franchise c'est assez lassant de toujours devoir justifier ses choix qui clairement n'en sont même pas. Il ne faut pas chercher à tout analyser. Parfois c'est juste comme ça...


Comme pour tout le reste, pourquoi ne pas laisser les gens et les enfants être comme ils sont, juste eux, comme ils le souhaitent et comme ils le sentent.

Ouvrons nos esprits bien que les habitudes et les stéréotypes soient difficiles à défaire, faisons l'effort ! C'est rassurant de rester dans ce que nous connaissons, mais cassons les codes et nous serons libres !


Et surtout, nous parents, responsables de demain, élevons nos enfants dans la tolérance et le respect et apprenons leur que fille ou garçon, chacun fait bien ce qu'il veut !

34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout